Les Jardins de Baracane
  • Retour
  • Précédent
  • Suivant

Avignon ou Arles ? Arles ou Avignon ?

Avignon, au cœur de la Provence comme le pays d’Arles offrent de nombreuses opportunités de séjours, de loisirs, de culture et une qualité de vie incontestables. Arles et Avignon sont deux destinations phare. Avignon est connu pour sa richesse architecturale, son Palais des Papes, le Pont et le festival de théâtre qui se déroule durant le mois de juillet qui attirent des publics et des troupes du monde entier. Arles est renommée pour les rencontres de la photographie et sa culture tauromachique. Si vous séjournez dans la cité des Papes et donc dans les Jardins de Baracane, vous aurez le Luberon, les Alpilles, Nîmes, Uzès, le Mont Ventoux, le Comtat Venaissin à portée de mains… Arles est aussi facilement accessible à 30mn en train ou 45 mn en voiture. Ne ratez donc pas les 50 ans des rencontres de la photographie. Flânez dans les rues de la ville, un cornet de glace à la main et un Panama vissé sur la tête.

Les Rencontres d’Arles vont célébrer leur 50e édition en beauté cet été. Les festivités commenceront pendant la semaine d’ouverture début juillet 2019 et se prolongeront jusqu’en septembre pour notre plus grand plaisir et le vôtre. De nouvelles villes et de nouvelles institutions se joignent à la fête comme Port Bouc (No Fish No Future d’Anne‐Catherine Becker‐Echivard) ou Cavaillon (Le Luberon de Willy Ronis), en passant par Marseille (deux expositions à la Friche La Belle de Mai et une au Centre photographique de Marseille) et Toulon (musée de la Marine), à Nîmes (musée du Vieux Nîmes). La Frac Paca, le Mucem, le Carré d’Art de Nîmes, l’Hôtel des Arts de Toulon, et la Collection Lambert à Avignon contribuent également chaque année et portent haut les couleurs de la photographie.

Atteindre les 50 ans, c’est aussi l’occasion de faire le point sur notre histoire, nos archives, et nos collections. Cet été, la collection, déposée au musée Réattu, sera mise en ligne.

Les Rencontres d’Arles, c’est aussi et surtout 50 ans d’une magnifique aventure humaine, entreprise par Lucien Clergue, Jean‐Maurice Rouquette et Michel Tournier, un festival créé par des photographes pour des photographes. Aujourd’hui, c’est toujours une histoire d’amitié et de passion au service des photographes, qui s’est étoffée petit à petit. Au fil des ans s’est également inscrite dans l’identité des Rencontres la volonté d’agir en faveur des personnes les plus éloignées de l’emploi sur le territoire. En embauchant pour l’accueil du festival, pendant 6 mois, des personnes en contrat unique d’insertion, les Rencontres d’Arles sont un acteur important de l’insertion par l’activité économique. En 10 ans, près de 2000 Arlésiens ont participé à ce dispositif proposant formation approfondie et travail sur le terrain et près de 70 % d’entre eux ont retrouvé un emploi longue durée.

LES RENCONTRES
DE LA PHOTOGRAPHIE

EXPOSITIONS
1ER JUILLET— 22 SEPTEMBRE

RENCONTRES-ARLES.COM