Les Jardins de Baracane

Notre maison

Notre Maison

Notre maison est une histoire de rencontres…

Avignon d’abord… Avignon est une ville exceptionnelle, une ancienne cité des Papes, classée au patrimoine mondial de l’Unesco, chargée d’histoire, d’une richesse culturelle et architecturale uniques, située aux confins d’une Provence rayonnante que le monde nous envie.

Nous sommes tombés amoureux de cette ville et nous nous y sommes rencontrés.
Nous avons alors décidé de nous y poser et de partager, avec vous, une maison qui deviendrait votre halte, votre lieu de repos.

Nous avons ainsi rencontré les Jardins de Baracane, ce lieu exceptionnel…
Avons-nous choisi la maison ou bien est-ce la maison qui nous a choisi ? Allez savoir…

La situation

Toutes les beautés de la ville d’Avignon et de la Provence à deux pas…

« Les Jardins de Baracane » est une maison d'hôtes de charme du XVIIe siècle en plein coeur de la ville envoûtante d’Avignon. Inutile de prendre la voiture. Vous pourrez circuler à pied ou à vélo dans la cité médiévale. Rentrer du Palais des Papes après un congrès, regagner votre havre de paix après une journée de visites entre le pont d’Avignon, les berges du Rhône, les ruelles pittoresques et l’animation commerçante puis ressortir pour un bon restaurant à deux pas et un spectacle lors des nombreux festivals.

En rayonnant depuis « Les Jardins de Baracane », ce sont les noms évocateurs de la Provence, du Luberon, des Alpilles, du Pont du Gard qui se révèlent. Des champs de lavande au Mont Ventoux, des Dentelles de Montmirail à la Camargue, des marchés paysans à Châteauneuf-du-Pape et ses vignobles renommés, vous ne voudrez plus nous quitter !

Un jardin secret luxuriant dans la cité des Papes

L'endroit

Derrière cette grande façade en pierre, une fois le seuil franchi, les portes s’ouvrent sur un jardin luxuriant ainsi qu’un bassin protégé des regards. Comme un riad, nous dit-on… Cet endroit est un havre de paix, de silence que savoure l’intimité de ce jardin improbable en cœur de ville. Il invite à la rêverie, aux promenades silencieuses dans les allées ombragées, aux apéritifs sous la tonnelle, aux croissants sur la table haute adossée au mur.

Il s’y dégage cette zénitude un peu japonisante, cette tiédeur coloniale, ce charme romantique, un nous-ne-savons-quoi, qui nous l’espérons, vous ravira.

La demeure du XVIIème entièrement rénovée s’articule autour d’un grand escalier. Lumineuse et chaleureuse, la maison, orientée plein sud, est entièrement tournée vers le jardin. Elle dégage une élégance certaine et offre un confort chaleureux ainsi qu’une atmosphère paisible.

Un peu d'histoire

Après avoir porté le nom de « Rue des Amoulaires » (ou rémouleurs), cette ruelle étroite fut baptisée « Baracane ».

La Baracane est une grosse étoffe de laine fabriquée avec des poils de chèvre. Nous sommes ici dans l’ancien quartier des taffetassiers. L’art de la soie fait alors la réputation d’Avignon. Y sont fabriquées des étoffes précieuses comme les florences, genre de taffetas uni, brillant, ou encore les indiennes, étoffes colorées avec la garance locale, rincée dans les eaux de la Sorgue.

C’est ici, au numéro 12, qu’une congrégation de jeunes ouvriers taffetassiers vint s’implanter au XVIIIe siècle, abritée par la fondation de la Société de Jésus, Marie, Joseph et Saint Bruno.

Un croissant devant le jardin de la maison d'hôtes